Les cours d'Aïkido du lundi

Depuis la rentrée, Marc, Mathis, Sten et Marco participent aux cours d’aïkido donnés par Mme Fournier le lundi dès 15h30. Ils se sont prêtés au jeu des questions et réponses pour donner leurs premières impressions.

Pourquoi avez-vous commencé l’aïkido ?

Mathis : J’ai des copains qui en font et qui aiment bien alors maman m’a dit d’essayer.

Marc : Pareil pour moi.

Marco : Tout le monde me tapait alors je voulais apprendre à me défendre.

Qui est le fondateur de l’aïkido ?

Mathis : Un petit bonhomme, Moriheï Ueshiba a inventé des techniques pour se défendre des plus grands.

Marco : Il n’en pouvait plus. Il a commencé à faire des mouvements pour se défendre. Il leur a donné comme nom « aïkido ».

 

Que signifie ai-ki-do ?

Marco : Ai = harmonie, ki = énergie, do = chemin : chemin vers l’harmonie de nos énergies. On est en pleine harmonie et on arrive à concentrer l’énergie de notre corps sans l’utiliser.

 

Est-ce un sport violent ?

Mathis : Pas du tout. Si tu mets de la force, t’as pas compris. Si tu n’en mets pas, c’est que t’as compris.

Sten : Il ne faut pas mettre de la force, juste déséquilibrer.

 

A quoi sert-il ?

Marc : Ca sert à se défendre si les autres sont méchants avec toi.

Mathis : A se défendre si t’as un problème, des voleurs par exemple.

Quelles sont les règles à respecter?

Sten : L’aïkido c’est pas pour taper. Une des règles, c’est de ne pas s’en servir pour faire du mal mais pour se défendre.

Marco : On salue le maître au fond de la salle en entrant. Il y a une photo. Quand la maitresse tape deux fois des mains on doit s’asseoir sur une des lignes et on salue le maître.

 

Qu’avez-vous déjà appris ?

Mathis : Qu’il faut se tenir en équilibre centré car si on se penche en avant, on tombe. On a aussi appris la roulade (chute).

 

Donnez-moi le nom de quelques prises.

Marc : Ayami Katatedori, Shionage…

Marco : Ikkyo !

 

Quels sont les différents niveaux ?

Sten : Il y a des ceintures et il faut passer des tests.

Marco : Pour recevoir des armes, il faut passer des rangs. Il faut la montrer au maître sans tourner la lame vers lui sinon on le provoque.

 

Que trouves-tu difficile dans ce sport ?

Marco : Il y a des choses dont je ne me sens pas capable. Alors la maitresse m’encourage et j’y arrive. On a des peurs car on se met dans certaines positions mais quand on se dit « il faut le faire », ça va tout seul.

 

Prends-tu du plaisir à pratiquer l’aïkido ?

Mathis : Super beaucoup. J’aime bien mais je déconseille si on a des problèmes à la cheville.

Marc : Oui, beaucoup !

Sten : J’apprends beaucoup et j’arrive à me défendre avec des techniques. J’aime montrer ce que j’apprends à mes parents.

 

Que dirais-tu à un camarade pour le convaincre de participer ?

Marc : C’est bien l’aïkido.

Mathis : T’as pas besoin de force. Il y a un peu l’esprit d’équipe. C’est des prises incroyables.

Marco : L’aïkido est conseillé pour les gens calmes qui s’accrocheront à ce sport.

 

Merci à Marco, Mathis, Marc et Sten pour leur sympathique participation à l’interview !

Interview réalisé par M. Fournier