Projet de la création de la Frise « L’Esprit d’enfance » à l’Ecole Catholique du Chablais

Fondée il y a plus de 131 ans, l’Ecole Catholique du Chablais a étrenné de nouveaux locaux en 1971. Le bâtiment, d’architecture essentiellement fonctionnelle, a subi une première remise à neuf il y a quelques années en recevant une enveloppe thermique adaptée aux normes modernes qui permet d’économiser près de 40% de frais de chauffage.

En 2017, suite à la démolition de pavillons adjacents en raison de l’agrandissement de l’EMS voisin, le bâtiment a subi des transformations intérieures et extérieures qui ont permis de créer trois nouvelles salles de classe et une salle des maîtres.

Dans la foulée de ces travaux, est né un projet artistique d’embellissement de la façade sud : la réalisation d’une frise intitulée « l’Esprit d’enfance », par l’artiste professionnel Jean-Bernard Hofmann.

En effet, une école ne peut se contenter de transmettre des connaissances, mais doit aussi former le goût et éveiller l’esprit à la Beauté, sous quelque forme que ce soit.  Un tel but se réalise bien sûr par un enseignement effectué en classe, mais aussi par des réalisations artistiques concrètes qui permettent d’ajouter quelque chose de plus à un bâtiment qu’il serait difficile d’inscrire, en l’état, au patrimoine !

De plus, suite aux travaux de l’EMS, est créé un chemin piétonnier public qui longe les parcelles de la Paroisse Catholique et de l’EMS, et qui relie les chemins du Levant et du Sillon. Du coup, le bâtiment pourrait offrir au public une façade sud digne d’intérêt.

Le nom de la frise : « L’Esprit d’enfance ». L’idée : incarner les thèmes de la Bible et de l’école – il s’agit d’une école chrétienne ! – dans des paysages, des monuments de la ville et de la région, représentés comme en ombre chinoise. Sous une forme très libre, ludique et non dénuée d’humour, elle invitera le regard du passant à lire un bout d’histoire du salut, à reconnaître un lieu connu et aimé, à déceler un détail amusant…

Sur l’avant-projet de frise, on voit par exemple une petite fille construire un château de sable : le château d’Aigle !

Cet avant-projet, sur papier et d’une longueur de 3m20, donne une idée de ce que pourra être l’œuvre, mais je souligne que celle-ci est amenée à évoluer, même dans ses premiers mètres. En effet, la longueur définitive prévue est de 24m… c’est-à-dire l’intégralité de la façade sud.

 

 

L'Ecole catholique du Chablais m'a sollicité pour réaliser une frise parcourant le bas des façades de leurs bâtiments. L'Esprit d'enfance comme nommée par M. Jean-Charles Zay, Président du Conseil de Fondation et initiateur du projet, sera une succession de silhouettes d'une cinquantaine de centimètres en moyenne placées sur une ligne continue. Avec pour thèmes des scènes scolaires et bibliques, il sera composé de personnages, de monuments et de paysages.

Etant donné le revêtement en crépis il sera découpé dans de la mousse dure en PVC qui sera ensuite collée élément par élément.

Cette réalisation aura un impact décoratif dans sa vision d'ensemble et permettra une lecture narrative dès qu'on s'en approchera. Cela me demandera du temps de recherche d'images et de la patience pour rester fin dans l'exécution.

 

                                                                                               Jean-Bernard HOFMANN

 

Informations complémentaires.

Carte postale                                           CV de M. Hofmann